Construire un four à pain traditionnel

… A tous ceux qui s’ennuient le Week End …

… Et à mon épouse qui en avait marre de passer ses Week End à la maison …

Four Lot 2 (39)Go go go, à vos truelles

La table

Tout d’abord, trouver le bon emplacement, monter 3 ou 4 bouts de bois pour avoir une idée grandeur nature et démystifier la chose. Pas de panique, ça va s’arranger avec le temps !

Four Lot 1 (31)

 

La table du four à pain doit être solide car le poids qu’elle devra porter est estimé entre 5 et 7 tonnes.

Four Lot 1 (59)

Four Lot 1 (61)

Four Lot 1 (63)

Le moule pour la sole

Préparer un moule pour la sole. La sole d’un four à pain correspond à l’emplacement où l’on pose les aliments à cuire. Sous cette sole, se trouve du sable ou de la chamotte, réparti dans espace réservé dans le béton. Cet espace est à construire à l’aide d’un moule dessiné préaleblement sur du calque ou équivalent. La partie ronde fait ici 90 cm car c’est la taille intérieure du four. Les lattes vertes sont en PVC, récupérées sur un rouleau de film anti-racines pour bambous. Le film plastique transparent est du poliane tout simple. Une fois terminé, le moule est coupé en deux pour être facilement sorti du béton une fois sec.

Four Lot 1 (90)

Four Lot 1 (91)

Four Lot 1 (92)

Four Lot 1 (95)

Four Lot 1 (96)

Four Lot 1 (93)

Four Lot 1 (97)  Four Lot 1 (110)

 

Poser le moule sur la table, veillez à l’incliner de 2 ou 3 degrés vers l’avant pour une meilleure circulation d’air, et faites attention au niveau et à la hauteur. Le niveau est important tout comme celui d’un four classique sinon vos plats vont pencher ( car vous ne ferez pas uniquement du pain & des pizzas ), et la hauteur l’est également car l’enfournement doit être facile : ni trop bas, ni trop haut. En gros, quand vous êtes debout devant le four, bras le long du corps, le bas de la sole doit être au niveau du coude. Et si vous avez toutes les tailles dans la famille, repérez celui ou celle qui cuisine le mieux !

Coulez le ciment partout autour pour enfermer le moule, puis démoulez le lendemain.

Four Lot 1 (111)

Le coffrage de l’emplacement du sable sous la sole

L’emplacement de la voute du four à pain sera ici.

Four Lot 1 (114)

Four Lot 1 (115)

 

Bien nettoyer car un chantier propre est toujours plus agréable qu’un dépotoir !Four Lot 1 (116)

Montez les murs autour. Me concernant, il fallait poser le toit rapidement car la période s’annonçait pluvieuse. En effet, la pose de la voute doit se faire à sec, tant pour elle que pour le maçon ! En revanche, si vous avez la possibilité de poser la voute sans rien autour, ce sera beaucoup plus simple.

Four Lot 1 (119)

La construction de la bouche du four à pain

Tracez ensuite le tour de la bouche sur du calque, puis procédez aux découpes. Pour les dimensions, je les précises en fin d’article, mais elle doivent suffisantes pour entrer un moule à tarte au moins !

Les briques doivent être réfractaires et de bonne qualité. Pour ma part, je les ai prises chez Valluy à Bollène, où j’ai trouvé à la fois de la qualité, du conseil et un très bon prix. Attention à prévoir votre trajet, car les briques et les sacs de chamotte que vous rapporterez sont lourdes ; vérifier que votre véhicule permet le transport car rapporter les briques à la brouette sur la bande d’arrêt d’urgence, c’est interdit !

Pour la coupe, vous pouvez comme je l’ai fait utiliser 2 disqueuses : 1 petite de 125 mm et une grande de 300 mm, ou opter pour une table à disquer équipée d’un système de mouillage pour éviter la poussière et l’usure rapide du disque. Ceci dit, la disqueuse fait bien l’affaire, pensez simplement à vous équiper de bouchons et casque anti-bruit ( oui, les 2 ! ), de lunettes de protection ( elles se railleront vite, donc prévoyez en 2 paires ) et d’un masque anti-poussière comme celui du dentiste. En fin de journée, vous aurez l’air un extra terrestre poussiéreux, prévoyez donc une douche !

Enfin, si vous souhaitez rester en bons termes avec vos voisins ( ce n’est obligatoire, c’est vous qui voyez ), alors consultez les horaires où vous pouvez faire du bruit, sur le site de votre mairie.

Une partie du tas de briques …

IMG_9672-2

Ci dessous, une première pose sans coupe en biseau de l’entrée du four à pain.

Four Lot 1 (120)

Puis les coupes.

Four Lot 2 (34)

Four Lot 2 (35)

Fignolez l’avant de la bouche.

Four Lot 1 (123)

Le toit du four à pain

Posez le toit ( à vous de voir, suivant la forme générale du four, son emplacement …etc )

Four Lot 2 (8)

Four Lot 2 (13)

Four Lot 2 (14)

La bouche ( suite )

Scellez les couteaux ronds en sortie de bouche, répandez la chamotte.

Four Lot 2 (15)

Four Lot 2 (18)

Four Lot 2 (19)

Four Lot 2 (20)

Four Lot 2 (21)

La coupe et la pose de la sole du four

Préparez la sole. J’ai pris des briques larges sur les bons conseils de Valluy. Le four a fait un saison et rien n’a bougé. Prévoyez de poser les briques en diagonale par rapport à l’axe de la bouche pour que la pelle ne se coince pas en enfournant.

Four Lot 2 (22)

Four Lot 2 (25)

Four Lot 2 (27)

Vérifiez, ou faites vérifier par un œil expert.

Four Lot 2 (28)

La pose de l’entrée de la bouche

Posez l’arc d’entrée de la bouche, seule partie apparente donc à ne pas rater. Prenez donc le temps de poser impeccablement. La voute est posée sur une forme en bois, posée sur 2 petits tasseaux. Lors du démoulage, il suffira de sortir les 2 tasseaux pour que la forme sorte facilement. Jointez au ciment réfractaire et nettoyez au fur et à mesure.

Four Lot 2 (37)

Four Lot 2 (38)

Four Lot 2 (40)

Four Lot 2 (41)

Four Lot 3 (5)

 

Dans mon cas, j’ai continué à monter les murs autour, pour qu’il y ait le moins possible de pierres à poser une fois la voute construite ( moins de pierre à monter, donc moins de risque de chute sur la voute )Four Lot 3 (6)

Four Lot 3 (7)

Four Lot 3 (8)

Le début de la voute

Pose du premier rang de briques, séparée de la sole et séparé de la table par une couche de carton. Le carton brulera, mais il permet de garder un écartement constant en sole et voute pour faciliter la dilatation.

Four Lot 3 (12)

Four Lot 3 (17)

Four Lot 3 (18)

 

Préparer un compas pour “tracer” la voute.

Four Lot 3 (19)

Four Lot 3 (20)

Rogner au dessous de la bouche si besoin, pour permettre la pose de la cheminée.

IMG_9397

Fignoler le première rangée de briques, et s’aidant de gabarits en papier.

IMG_9401

IMG_9402

IMG_9403

IMG_9404

 

Jointer légèrement au ciment réfractaire.IMG_9405

Remplissage de la voute par du sable et l’utilisation du compas

Préparer la voute de sable, en commençant par du poliane pour éviter d’humidifier les briques de la sole. Puis remplir avec du tout venant, puis du sable humide tassé, puis du sable mélangé à du ciment ( proportion d’une chape maigre ), puis du papier journal imbibé de colle à papier peint.

IMG_9406

IMG_9407

IMG_9408

IMG_9410

IMG_9411

IMG_9412

IMG_9413

IMG_9415

IMG_9417

IMG_9421

Les premiers rangs de la voute du four à pain

Montez la deuxième rangée, plus inclinée que la précédente et biseautée.

IMG_9673-2

IMG_9674-2

IMG_9675-2

IMG_0236-2

 

Les coupes sont de plus en plus tordues au fur & à mesure que la voute est construire, surtout à la jonction entre voute et bouche.

IMG_0234-2

IMG_0235-2

 

Troisième rangée.IMG_0239-2

Les coupes et la pose de la cheminée

Fin de la voute de la bouche, faite dans des demi briques coupées dans le sens de la longueur, puis biseautées.

IMG_0241-2

IMG_0242-2

IMG_0243-2

Coupe de la jonction entre voute, bouche & cheminée … la pire ! Première présentation … IMG_0253-2

Coupes … biscornues et à façon !

IMG_0252-2

Le puzzle …

IMG_0258-2

Et le puzzle reconstitué.

IMG_0254-2

 

L’intérieur de la cheminée. A ce moment, surgit une question … est ce que le four va tirer correctement ou va-t-il sortir plus de fumée par la bouche que par la cheminée. Et cette question vous préoccupera jusqu’au premier allumage !!

IMG_0256-2

Quatrième rangée, avec la cheminée terminée.  IMG_0259-2

Si vous ne balayez pas régulièrement, voilà ce qui arrivera !! 10 mm de poussière fine, fine, fine … partout !

IMG_0260-2

 

Toujours sans balayer … vous trouverez tous vos gabarits éparpillés façon puzzle :

 

 

IMG_0262-2

Cinquième rangée, les briques sont à 45°.

IMG_0263-2

L’évacuation des fumées

Préparation de la jonction entre cheminée en brique et tube de sortie. IMG_0264-2

IMG_0265-2

IMG_0266-2Le tube de diamètre 130 qui sera posé sur cette partie, jusqu’au toit sera percé de part en part, et doté d’un clapet pour pouvoir ouvrir ou fermer la cheminée.

La fin de la voute – La clef de voute

Sixième rangée, avec échancrures pour une meilleure prise du ciment réfractaire.

IMG_0268-2

IMG_0269-2

IMG_0270-2

IMG_0271-2

 

7ème rangée et clef de voute.

IMG_0272-2

IMG_0276-2

IMG_0275-2

Pose de la dernière rangée du four à pain.

IMG_0273-2

IMG_0274-2

IMG_0277-2

 

Une fois la voute terminée et scellée avec retenue, la couvrir d’une couche de fondant de 2 cm, recouvrir de grillage à poule, lui même recouvert de 2 cm de fondant. Et sur le total, du papier aluminium.

IMG_0278-2

La voute du four à pain une fois badigeonnée au fondant.

IMG_0280-2

IMG_0286-2

Le “démoulage”

Couvrir la voute de sable sec pour la contraindre, puis retirer les moules et le sable.

IMG_0288-2

IMG_0289-2

IMG_0290-2

IMG_0291-2

 

Ah oui … lors de la construction du compas, n’oubliez pas que le socle doit pouvoir sortir du four à pain. De ce fait, pensez à faire en sorte que ce socle passe par la bouche !!

IMG_0292-2

IMG_0293-2

IMG_0297-2

Avril-2-2

Poursuivez la construction des murs.

IMG_0483-2

IMG_0484-2

IMG_0485-2

La première chauffe du four à pain

Procédez à une première chauffe, très douce. Pour ma part, entre le moment où le four a été vidé du sable de moulage, et le moment où je l’ai allumé la première fois, il s’est écoulé 6 semaines. Chaque week-end, j’ai posé devant la bouche, un chauffage de marché et un ventilateur récupéré sur un vieux sèche linge, pour assécher le four au maximum. Il n’est pas conseillé de mettre en chauffe trop vivement un four humide.IMG_0685-2

La porte du four

Construire une porte.

IMG_0820

IMG_0821

IMG_0822

IMG_0823

IMG_0826

Les capteurs de température

Pose des sondes de température ( une dans la bouche & une dans la voute ) puis seconde chauffe, plus virulente.

img_0785

img_0784

img_0788

IMG_0827

 La courbe de température dur four à pain sur cette chauffe est la suivante.

Temperatures

L’évacuation des fumées

Pose de la poignée du clapet de fermeture de la cheminée.IMG_0832-2

IMG_0833-2

 

Et c’est parti !IMG_0946-2

IMG_0912-2

6 pensées sur “Construire un four à pain traditionnel

  • 11 décembre 2017 à 19 h 08 min
    Permalink

    Bonjour

    Je construis un four à pain avec des briques de chez Vallabrègue.
    je voudrais savoir si l’argile est un bon matériau pour renforcer l’inertie thermique.
    L’argile serait mise par dessus le coulis.
    Sur le site il parle de 20 à 30 cm d’isolant .

    Cdlt

    Répondre
  • 2 avril 2018 à 17 h 03 min
    Permalink

    Bonjour

    Ou avez vous trouvé le thermomètre et comment est réalisée la courbe de température ?

    Très beau travail

    Répondre
    • 2 avril 2018 à 17 h 55 min
      Permalink

      Bonjour,

      Sur Amazon pour les 2 éléments. Vous pouvez chercher cela sur internet :
      – La sonde K : “100mm Spade K-Type Contrôleur de Température Capteur Thermocouple -100 ° C à 1250 ° C Sonde 3M”
      – Le régulateur ( utilisé en mesure uniquement ) : “Inkbird 110-240V PID Regulateur Temperature”

      Cdlt,
      Exxagon

      Répondre
    • 2 avril 2018 à 18 h 01 min
      Permalink

      Bonjour,

      Et pour la courbe de température, j’ai simplement mesuré les températures à intervalles “réguliers” et reporté l’ensemble sur Excel.

      Cdlt,
      Exxagon

      Répondre
  • 11 avril 2019 à 16 h 21 min
    Permalink

    Bonjour Monsieur
    je suis en phase de mobilisation des données en vue de construire un four à bois de 90 cm de diamètre.

    je viens de consulter votre site avec un immense plaisir et je suis admiratif du travail réalisé. La taille de chacune des briques pour construire la voûte me paraît une entreprise qui donne rendez-vous à courage et patience sous le patronage de de la minutie. Le résultat final (pas de ciment visible côté four) ne peut que susciter de l’admiration.

    je ne trouve pas la page pourtant annoncée rassemblant les données techniques, comme hauteur maxi de la voûte, profil de voûte (simple demi-cercle de 45 cm de rayon), un profil relevant du cercle ou d’un profil de voûte sur-baissée (type anse de panier) ; comment vous vous y êtes pris pour dessiner le profil de la planche à trousser le sable sur claque ou papier (avez vous fait des dessins en mobilisant les lois de la géométrie des ellipses) ; taille de l’avaloir dans sa partie basse ; avez vous fait l’inventaire des briques consommées et autres consommables pour la construction de votre four.

    merci pour les précisions sur les disques de coupe et les équipements de sécurité requis (vous êtes bien le seul à apporter des précisions importantes pour la sécurité du maçon-constructeur)
    Merci aussi d’insister sur l’importance de la phase dispersion de l’humidité dans le four en amont de la première mise à feu dans le four [la solution de la circulation de l’air chaud produit par une source extérieure au four (énergie gaz) est brillante pour extraire l’humidité incrustée dans la brique de la voûte et la sole].

    Si vous pouviez apporter des réponses, cela aiderait des futurs amateurs de four à bois .

    D’ores et et déjà merci pour toutes les photos et informations affichées sur votre site.
    salutations respectueuses.
    dominique-Guy WACHEUX

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *