De Enniskillen à Donegal

De Enniskillen à Donegal

28 juillet 2017 

Dernier coup d’œil à un appartement un peu impersonnel mais grand et propre et très pratique. Départ ensuite pour Donegal, au Nord de l’Irlande et non en Irlande du Nord.

 

Puis départ en direction de Donegal, en longeant le Lough Erne, puis Belleek et Ballyshanonn.

Quelques belles plages du côté de Rossnowlagh, très ventées, et parsemées de grosses méduse.

   

Le corps de la bestiole était grand comme le pied, à la fois ferme et souple …

Arrivée à Donegal à l’heure du repas, arrêt au Dom Piers 1 un Cod & Chips ou soupe.

Petit tour dans les ruines du monastère de Donegal avant de manger. Tout d’abord, avant d’entrer, on constate que non seulement les chiens ne sont pas admis, mais que les crottes fument … C’est un point de repère : nous sommes dans un pays froid !

Cours de gaélique, chapitre 1 : le Monastère = Mainistreach … jusque là ça va.

Chapitre 2 : déchiffrer le texte …

 

 

De retour dans la voiture, passage à la pointe de St John pour marcher un peu en direction du phare ( Tullymore ).

 

Finalement, il y a tellement de vent que nous retournons à la voiture et reprenons le chemin en voiture ( bof mais permis : comme pas mal de lieux « piétons », il est possible d’utiliser la voiture en roulant doucement )

Passage à Killybegs.

Puis arrêt à Carrigan head. Paysages splendides et très ventés ! Toutes les photos sont sans copyright et peuvent servir de fond d’écran, sans redevance malheureusement !

Passage sans arrêt à Malin Beg

Retour à Donegal en passant par de vastes paysages de landes, de lac, de tourbières, de moutons et de vents !

Au passage dans les landes, petite interrogation sur des tas de moutons, au loin …

Ce ne sont pas des tas de moutons mais des tas de sac. Etonnant pour un pays propre jusqu’à maintenant, même dans les zones agricoles … Puis, des fossés bien droits au milieu de nulle part …

Puis, des gros tas de crottes ! Nan, de tourbe …

La tourbe, bien rangée comme les bottes de pailles chez nous, peut être pour les faire un peu égoutter, car les champs de tourbes sont gorgés d’eau.

Au détour d’un village, passage près de la caserne des pompiers.

A noter que nombre de pancartes, dans la région de Donegal, sont libellées en Anglais et en Gaélique, voir même uniquement en Gaélique. Et la ressemblance entre les 2 est … vague …

Arrivée à Heeneys Lodge en fin d’après midi. Très bien accueillis, dans une maison bien tenu.

Et le soir, repas au Castel Bar, Irish Stew & Guinness, ou coka/fanta suivant …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *