Firenze

Firenze

Déjà parcouru l’an dernier, mais toujours autant de monde, et toujours aussi chaud !

Un Duomo et un baptistère imposants.

La porte du Baptistère

IMG_1204-2

Le Duomo

IMG_1206-2

Le Palazzo Vecchio

IMG_1207-2

3 heures d’attente avant d’entrer dans la galerie des offices ( réservez votre billet avant, vous aurez une file qui va plus vite !! )

Un des 2 corridor du dernier étage dans le musée des offices

IMG_1210-2

Un des nombreux plafonds représentant les disciplines de la connaissance

IMG_1209-2

IMG_1238-2

Beaucoup de triptyques

IMG_1212-2

Et ces deux là qui ne s’entendent pas tout ( d’après Guilhem ! )

IMG_1213-2

Un dôme de nacre pour un petit cabinet sans prétentions …

IMG_1214-2

IMG_1215-2

Encore un triptyque parmi les dizaines exposés

IMG_1216-2

Quelques estampes ( celle-ci, vue de près est impressionnante de précision )

IMG_1217-2

La vue sur les maisons qui bordent l’Arno, depuis le dernier étage

IMG_1218-2

Dans la série des monuments connus, le Ponte Vecchio

IMG_1220-2

IMG_1221-2

Des tableaux de peintres connus ou moins connus

De Guilandaio – Ghirlandaio Sacra Conversazione1450

IMG_1223_GUIRLANDAIO-1450-2

De Filippino Lippi ou de Domenico Ghirlandaio – Dans la collection du Cardinal Leopoldo de’ Medici depuis environ 1650.

IMG_1225_PITTORE_FIORENTINO_1450-2

De Filippino Lippi – Vierge à l’enfant et 2 anges – 1465

IMG_1228-2

Les toits de Florence avec le Duomo, le plus grand construit pour l’époque ( http://www.nationalgeographic.fr/10099-le-formidable-secret-du-dome-de-florence )IMG_1229-2

Sans transition … un satyr !

IMG_1230_SATYR-2

Et toujours dans transition, De Michel-Ange – Saint famille à la tribune – 1506

IMG_1231-2

La Vierge, une jeune femme musculeuse, exécute un mouvement compliqué de torsion pour prendre l’Enfant que Joseph installe sur son épaule. Cette pose est très significative du style de l’artiste puisqu’elle permet une torsion des membres qui fait saillir les muscles du corps. Cet effet apparaît clairement dans les sculptures de Michel-Ange.

La luminosité des couleurs, les effets d’éclairage soulignent le caractère sacré des personnages.

Les nus à l’arrière-plan, dont les poses et les gestes sont tous imités des sculptures classiques, symbolisent l’humanité païenne, le monde d’avant la venue du Christ. Sur la droite, le petit saint Jean indique le passage, au travers du baptême, de l’âge païen à l’ère chrétienne.

C’est peut-être Michel-Ange lui-même qui a sculpté le cadre avec les armoiries des Strozzi (trois demi-lunes ainsi que la tête du Christ et les prophètes, sybils ou anges.

Le tableau a été restauré en 1985.

De Botticelli – l’Adoration des mages – 1475

IMG_1232_BOTTICELLI_1475_Adoration desmages-2

De Sandro Botticelli – Le Printemps – 1478/1482

IMG_1234-2

D’un peintre inconnu – Ecole de Fontainebleau – Portrait de Gabrielle d’Estrée et de sa soeur

IMG_1239_Gabrielle-d'estrée_1575-2

Une vue sur le beffroi du palais depuis le dernier étage du musée

IMG_1241-2

Quelqu’un … qui se gratte les pieds et probablement, pousse les croutes sous le canapé !

IMG_1242-2

De Raphaël- Portrait du pape Julius II – 1511 ( une des 3 copies, les 2 autres étant à la “National Gallery” à Londres, et au “Palais Pitti” à Florence )

IMG_1243_Rafaelle_Portrait de Julius II_1510-2

De Titien – La vénus d’Urbin – 1538

IMG_1245_Le titien_Vénus d'Urbin_1538-2

De Gerrit van Honthorst ( ou Gérard de la Nuit (Gherardo della Notte) ) – Scéne de fête avec un jeune couple marié 

IMG_1247_Guerardho delle notti_1613-2

De Gerrit van Honthorst – La nativité – 1620

IMG_1250_Guerardho delle notti_1619-2

Sur la route du retour, passage par le quartier probablement chic, et belle vue sur Florence

IMG_1252-2

IMG_1253-2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
17 + 27 =