Money Monster

Critique

Introduction

Money Monster

Money Monster est un thriller américain, réalisé en couleur par Jodie Foster. Sorti en 2016, ce film a été présenté hors compétition au Festival de Cannes 2016. Ce film ea été produit par les sociétés Allegiance Theater, Smokehouse Pictures, Sony, TriStar et Village Roadshow Pictures. Au casting, on retrouve George Clooney (Ocean’s Eleven, Gravity…) dans le rôle de Lee Gates, Julia Roberts (Pretty Woman) dans celui de Patty Fenn, ainsi que Jack O’Connell (Invincible) dans le rôle de Kyle Budwell. Dominic West, Caitriona Balfe et Giancarlo Esposito ont eux aussi participé au film. Au total, le film aura coûté 30 millions de dollars pour 98 minutes. Plutôt bien accueilli, il a reçu 3,5 étoiles de la part de la presse, et 4 étoiles de la part du public (Allociné).

Synopsis

L’histoire se déroule New York, de nos jours. On pourrait la qualifier de huis-clos, car le film prend place principalement sur le plateau TV de Money Monster, une émission financière animée par Lee Gates sur un ton humoristique, qui livre aux spectateurs des conseils en économie, pour leur apprendre où investir. Durant un direct, Kyle, un spectateur ayant perdu 60 000 dollars en suivant les conseils de Lee débarque sur le plateau de l’émission et prend en otage le présentateur, à l’aide d’un pistolet et d’une ceinture explosive, devant des millions de spectateurs…

Réalisation

Jodie Foster, né en 1962 à Los Angeles (Californie), est une réalisatrice, actrice et productrice de film. Elle entre dans l’industrie du cinéma à l’âge de 6 ans, dans Mayberry, une série TV, puis elle est révélé par Taxi Driver, de Martin Scorsese, qui lui vaut sa première nomination aux Oscars. Elle a réalisé la totalité de ses études en français, et effectue elle-même le doublage de la plupart de ses films. Elle a été honorée de deux oscars, pour ses prestations dans Les accusés, et Le silence des agneaux. Elle a aussi reçu le Golden Globe d’honneur en 2013. En tant que réalisatrice, elle a réalisé Le Petit Homme, Week-End en famille, Le complexe du Castor, et Money Monster.

Critique

Dans Money Monster, les acteurs ont effectué un remarquable travail d’interpretation. Ils ont tous sans exceptions su rentrer dans leurs personnages, et nous faire ressentir leurs peurs et leur détresse. On a d’abord George Clooney, qui a su prendre en main Lee Gates, et nous a bien fait comprendre son changement de caractère au fil du film, passant de quelqu’un d’égoïste et provocateur à quelqu’un de compréhensif vis-à-vis des plus misérables que lui. Puis vient Julia Roberts, qui a elle aussi bien su recréer la tension de son personnage, qui est toutefois moins visible que celle de Clooney, car elle n’apparaît pas autant sur la scène que lui. Puis enfin, Jack O’Connell, qui a lui aussi recréé avec brio la détresse psychologique de son personnage, et qui, à mon avis, est la meilleure prestation de ce film.

Le scénario, lui, a été écrit par Alan DiFiore, Jim Kouf et Jamie Linden. Ces trois scénaristes ont su écrire une histoire intéressante, plein de rebondissement. Le scénario est sensé, et on peu ressortir un double sens de ce film. Les scénariste n’ont pas écrit qu’une banale prise d’otage, mais on peut voir une critique de la société moderne. A la fin du film, Budwell n’est donc pas tué par un simple policier, mais il est tué par le système.

La musique de Dominic Lewis est entrainante, et appuie bien l’histoire. Le montage est dynamique, et les décors soignés. L’image et le cadrage sont eux aussi très réussi : Le film est esthétiquement très correct. Vous vous en doutez, je trouve ce film très réussi, et je n’ai rien à lui reprocher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *